La marque termine l'année avec 24 nouveaux points de vente sur le marché et se prépare à en ouvrir près d’une vingtaine lors du premier semestre 2018

Barcelone, le 18 janvier 2018 – MANGO poursuit le développement de son réseau de boutiques au Moyen-Orient. La marque terminait 2017 avec l’ouverture de 24 nouveaux points de vente dans des pays tels que l’Arabie saoudite, Israël, l’Iran, ou le Qatar, jusqu' à atteindre environ 160 magasins.

Parmi les ouvertures les plus attendues, on peut citer celles des villes de Doha (Mirqab Mall et

Festival City), Téhéran ou encore Karmiel, qui, en plus d’introduire le nouveau concept de décoration d’intérieur de la marque, possèdent une surface de vente comprise entre 600 et 900 m2

Le Moyen-Orient est l’un des marchés les plus importants pour MANGO, où il est présent dans 14 pays. Le chiffre d’affaire de ce marché a représenté le 7 % du total de la chaîne en 2016 et cela fait plus de 10 ans que la marque développe une partie des produits destinés à ce marché depuis un service de collections spéciales.

Cela fait moins d’un an que MANGO a commencé à adapter son site Web et le e-commerce à ce marché. Cette initiative, ainsi que d’autres telles que de nouvelles formes de paiement, confirment le travail qui est en train d’être réalisé dans cette zone et profilent le plan stratégique pour 2018, qui prévoit près d’une vingtaine de nouvelles ouvertures dans des pays tels qu’Israël, les Emirats Arabes et le Qatar.