MANGO DEVANCE SES OBJECTIFS DE DURABILITÉ ET DOUBLE LE POIDS DE COMMITTED

 

L’entreprise prévoit que, d’ici à 2025, 100 % du polyester qu’elle utilise sera recyclé et que toutes les fibres cellulosiques seront d’origine contrôlée et traçable.

 

Les vêtements ayant des caractéristiques durables, étiquetés Mango Committed, ont représenté 80 % du total en 2021.

 

 Mango rejoint le programme Roadmap to Zero de ZDHC ainsi que l’initiative Canopy Style.

BARCELONE, LE 15 FÉVRIER 2022Mango fait un pas de plus sur la voie de la durabilité environnementale et sociale et devance ses objectifs de durabilité : 80 % des vêtements qu’elle commercialise ont désormais l’appellation Committed. En un an, Mango a presque doublé la proportion de vêtements dotés de caractéristiques durables dans sa production.

 

L’entreprise, l’un des principaux groupes européens du prêt-à porter, a revu les étapes fixées début 2020 dans le cadre de son plan stratégique de durabilité et a décidé de les avancer. Plus précisément, Mango prévoit d’utiliser 100 % de polyester recyclé dans ses vêtements d’ici à 2025, doublant ainsi l’objectif initialement prévu. De même, l’entreprise envisage que d’ici à 2025, 100 % des fibres de cellulose utilisées soient d’origine contrôlée et traçable, ce qui signifie que cet engagement sera atteint avec cinq ans d’avance. En outre, l’entreprise maintient son objectif d’utiliser pour ses vêtements du coton provenant à 100 % de sources durables d’ici à 2025.

 

« Conscients de l’impact environnemental de notre produit, et alignés sur les objectifs et engagements internationaux, nous travaillons vêtement par vêtement, en encourageant l’utilisation dans notre collection de fibres à plus faible impact environnemental. Anticiper les objectifs en matière de fibres durables nous permet de continuer à progresser vers une mode plus durable », explique Toni Ruiz, PDG de Mango.

 

En 2021, Mango a déjà atteint un taux d’utilisation de 91 % pour le coton plus durable et de 59 % pour les fibres cellulosiques d’origine contrôlée. En outre, la proportion de polyester recyclé utilisé a atteint 54 %, permettant d’atteindre l’objectif initial quatre ans plus tôt que prévu.

 

L’évolution de Mango Committed

Mango rend visible son engagement en faveur de la mode durable à travers son label Committed, qui réunit tous les articles Mango à moindre impact environnemental. Ces dernières années, l’entreprise a fait de gros efforts pour augmenter le nombre de vêtements dotés de caractéristiques durables. Ils ont représenté 80 % de la collection totale en 2021, soit une importante progression par rapport aux 45 % de 2020.

 

 

 

Les articles Committed contiennent un minimum de 30 % de fibres plus durables (coton biologique, coton recyclé, coton BCI, polyester recyclé, laine recyclée ou TENCEL® entre autres) et/ou sont fabriqués selon des procédés plus durables. De plus, comme le reste des articles Mango, ils sont produits dans des usines qui ont fait l’objet d’audits sociaux et qui respectent les règles de sécurité des produits.

 

Mango se fixe pour objectif d’atteindre 100 % de vêtements Committed en 2022.

 

Mango rejoint ZDHS et Canopy Style

Dans sa recherche de durabilité, Mango s’engage à nouer des alliances avec différentes entités et entreprises dans le monde. Parmi les principales coalitions dont elle est membre figurent l’International Accord, le Fashion Pact et la Charte de la mode pour le climat des Nations unies.

 

En 2021, Mango a travaillé sur une nouvelle stratégie de gestion de l’eau afin de réduire et rendre plus efficace l’utilisation de cette ressource. Dans ce cadre, elle a rejoint le programme Roadmap to Zero de ZDHC en tant que « partenaire ». Cette initiative permettra à l’entreprise de mettre en œuvre les meilleures pratiques de gestion des produits chimiques dans les processus humides tout au long de la chaîne de production des textiles et des chaussures, contribuant ainsi à protéger les consommateurs, les travailleurs et l’environnement.

 

Par ailleurs, dans le cadre de son engagement en faveur de la durabilité dans toutes ses zones d’influence et de son plan de durabilité, Mango a adhéré à l’initiative Canopy Style, qui s’engage à protéger les forêts en garantissant un approvisionnement responsable pour tous les matériaux cellulosiques utilisés dans les vêtements, le papier et les emballages. Ainsi, ces produits bénéficieront de certifications internationales visant à prévenir l’exploitation illégale des forêts et la destruction des écosystèmes, ainsi qu’à encourager l’utilisation de sources de fibres alternatives à faible impact, telles que les textiles recyclés ou les déchets agricoles.

 

« Conformément à l’ODD 17 sur les partenariats, chez Mango, nous sommes convaincus que la collaboration par le biais d’initiatives internationales au sein de l’industrie textile est un facteur clé pour créer de la valeur, et c’est notre façon de contribuer à la réduction de l’impact environnemental du secteur », ajoute Toni Ruiz.

 

Avec ces adhésions, Mango a rejoint l’objectif net zéro pour 2050. Afin de parvenir à des émissions nettes nulles, l’entreprise s’est fixé de nouveaux objectifs intermédiaires. Elle s’est engagée à réduire de 80 % ses émissions directes, ainsi que celles générées par sa consommation d’énergie de portée 1 et 2, d’ici à 2030. Elle entend également réduire de 35 % les émissions de sa chaîne d’approvisionnement de niveau 3 dans le même délai.

 

 

Publication des listes Tier 1 et Tier 2

Enfin, dans le cadre de son engagement envers la chaîne de valeur et la transparence, Mango a publié en décembre une nouvelle liste des usines de production de sa chaîne d’approvisionnement mondiale. En plus de la mise à jour de la liste des usines de premier niveau (Tier 1) publiée en 2020, Mango a inclus pour la première fois la liste des usines de deuxième niveau (Tier 2) liées aux processus de production.

 

 

Après avoir été la première grande entreprise de mode en Espagne à publier la liste de ses usines de production, l’entreprise s’est fixée comme objectif pour cette année de publier également la liste des usines de troisième niveau (Tier 3), liées aux fournisseurs de matériaux comme les tissus et la mercerie.

 

La stratégie de durabilité de Mango

Mango conçoit la durabilité comme une voie que l’industrie de la mode doit suivre pour parvenir à une société plus juste et réduire son impact environnemental et social.

 

L’entreprise, qui revoit chaque année son plan stratégique de développement durable, axe sa stratégie autour de trois grands concepts qui reflètent les valeurs de l’entreprise : L’engagement envers la planète, l’engagement envers la diversité et l’engagement envers la chaîne de valeur.

 

 

 

           

 

 

Mango, fondé à Barcelone en 1984, est l’une des principales entreprises de prêt-à-porter dans le monde. La firme, présente dans plus de 110 pays, a terminé l’année 2020 avec un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros, dans lequel le canal en ligne pèse 42 %. Plus d’information sur www.mango.com

 

Toutes les photos publiées sur press.mango.com peuvent être utilisées uniquement à des fins éditoriales et non commerciales. Pour tout autre usage, y compris des couvertures, il vous sera nécessaire d’obtenir une autorisation écrite du service RP de Mango à press@mango.com.