Mango clôture le premier semestre avec une croissance de 25 % et prévoit une année d'investissements record

  •        Mango a achevé les six premiers mois de 2022 avec un chiffre d'affaires de 1,214 milliard d'euros, soit 24,8 % de plus que sur la même période de l'année précédente, et dépasse les ventes enregistrées au premier semestre de 2019.
  •        La société a clôturé le semestre avec un excédent brut en hausse par rapport à la même période de 2021.
  •        Les six premiers mois ont été marqués par les bonnes performances de l'entreprise sur des marchés clés tels que l'Espagne, la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l'Italie et l’Inde.
  •        Le groupe basé à Barcelone va accélérer le rythme de ses investissements et prévoit de dépasser les 124 millions d'euros pour l'ensemble de l'année 2022, soit près de trois fois plus qu'en 2021. La technologie, la logistique, les installations et les boutiques représenteront l'essentiel de l'effort d'investissement sur l'ensemble de l'année.
  •        L'entreprise continue de développer son écosystème de canaux et de partenaires, avec un engagement ferme en faveur de la vente en ligne et soixante ouvertures nettes d'ici juin.
  •        Au premier semestre, Mango a suivi sa feuille de route durable et, pour la première fois de son histoire, a associé sa dette à des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance).

BARCELONE,
LE jeudi 14 juillet 2022


Mango, l'un des principaux groupes de mode européens, clôture le premier semestre de 2022 avec des chiffres positifs. La société a achevé les six premiers mois de l'année en cours avec une croissance de 24,8 % de son chiffre d'affaires. L'entreprise prévoit une année d'investissements record, où les boutiques, la technologie et la logistique, entre autres, seront les principales cibles du renforcement.

La société a terminé le premier semestre de l'année avec un chiffre d'affaires de 1,214 milliard d'euros, soit une croissance à deux chiffres par rapport aux 973 millions d'euros de 2021. Mango maintient ainsi le rythme de 2021 et laisse la pandémie derrière elle, dépassant au premier semestre les ventes de la même période de 2019.

Toni Ruiz, PDG de Mango, souligne que « l'évolution du premier semestre est un autre signe de la nouvelle phase de croissance dans laquelle se trouve Mango ». « Nos clients apprécient et valorisent notre produit et nous avons accéléré notre expansion et rendu nos opérations plus efficaces », ajoute-t-il. À cet égard, la société a clôturé le premier semestre avec un excédent brut en hausse par rapport à la même période de 2021.

Au cours du premier semestre, l'évolution des ventes a suivi le rythme du retour à la normale sur le plan social et de la situation géopolitique internationale. En ce sens, la période a débuté avec une nouvelle expansion en Europe de la pandémie de COVID-19, puis a été conditionnée par le déclenchement de la guerre en Ukraine et ensuite par la levée des dernières restrictions en Europe et par l'arrivée du beau temps. Mango, marque appréciée par les clients pour ses vêtements pour les occasions spéciales, a tiré profit du retour en boutiques dès avril et de la reprise des événements sociaux.

Présente sur plus de 110 marchés dans le monde grâce à un écosystème de distribution composé de canaux et de partenaires internationaux, Mango a enregistré une évolution positive dans les principales zones géographiques où elle exerce ses activités, à l'exception de certains pays comme la Russie. Au premier semestre, la société a abandonné ses opérations directes sur le marché russe, et a constitué pour cela une provision de 20 millions d'euros.

Des zones clés pour Mango se démarquent particulièrement, telles que l’Espagne et la France (où la société vient de rénover son flagship du boulevard Haussmann à Paris, et prévoit d'atteindre 300 points de vente d'ici 2025), ainsi que le Royaume-Uni, où l'entreprise prévoit des ouvertures dans des lieux tels que le centre commercial Battersea Power Station à Londres, et l’Italie, avec un plan d'expansion ambitieux, notamment dans le sud du pays.

Les autres marchés sur lesquels Mango a évolué de manière considérable sont les États-Unis et l’Inde, deux des pays stratégiques pour l'année en cours. En mai dernier, Mango s’est déployée aux États-Unis avec l'ouverture d'un flagship sur la Cinquième Avenue de New York. Cela fait partie d’un plan de développement qui vise à atteindre un réseau de 40 boutiques dans le pays d'ici 2024. Par ailleurs, l’entreprise a accéléré son développement en Inde avec son partenaire Myntra et a atteint les 50 points de vente. Elle prévoit d’en ouvrir 15 à 20 supplémentaires au cours du second semestre.

À la fin du premier semestre, l'entreprise disposait d'un réseau de 2 508 points de vente dans le monde, après avoir conduit un total de 61 ouvertures nettes depuis décembre dernier. Mango occupe toujours une position forte sur le canal en ligne. Cependant, le chiffre du premier semestre 2021 (lorsque les principaux marchés européens maintenaient encore des restrictions sur le commerce physique) était élevé et le premier semestre de 2022 s’est clôturé avec une légère baisse de 3,9 %.

                                                                                                 

Des investissements record

En attendant l'évolution de la situation au second semestre, l'entreprise prévoit de retrouver en 2022 les chiffres de vente pré-pandémie. Mango a terminé l'année 2021 avec un chiffre d'affaires de 2,234 milliards d'euros, en hausse de 21,3 % par rapport à 2020 et très proche de 2019, où elle avait réalisé des ventes de 2,374 milliards d'euros.

Pour accompagner cette nouvelle phase de développement, le groupe basé à Barcelone va accélérer le rythme de ses investissements et prévoit de dépasser les 120 millions d'euros pour l'ensemble de l'année 2022, soit près de trois fois plus qu'en 2021. La technologie, la logistique, les installations et les boutiques représenteront l'essentiel de l'effort d'investissement sur l'ensemble de l'année.

À la fin du premier semestre, Mango a terminé les travaux de génie civil pour l'agrandissement de son centre logistique à Lliçà d'Amunt (Barcelone) et a commencé à installer les systèmes intralogistiques. L'expansion, qui après son achèvement aura requis un investissement total de 88 millions d'euros, sera opérationnelle en 2023 et permettra à Mango de centraliser toutes ses opérations en ligne et de répondre à son développement international.

Mango maintiendra également son engagement envers les boutiques physiques, qui jouent un rôle essentiel dans son écosystème de distribution. Au second semestre, l'entreprise prévoit d'ajouter plus d'une centaine de points de vente à son réseau de distribution, afin de clôturer l'année 2022 avec plus de 2 600 points de vente.

Un autre des grands projets de Mango est la construction de son nouveau siège social, qui a déjà débuté. Le nouveau Campus Mango, qui comprendra une rénovation des espaces actuels et un agrandissement avec un nouveau bâtiment abritant le siège, sera opérationnel en 2024.

 

 

Développement durable

Au cours du premier semestre, Mango a continué à progresser sur la voie du développement durable. En juin, l'initiative Science Based Targets (SBTi), organisme soutenu par le Pacte mondial des Nations Unies, a confirmé que les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) du groupe sont conformes au niveau d'ambition défini dans l'Accord de Paris.

En avril, la société a également réussi pour la première fois de son histoire à associer sa dette à des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance). Si d’ici 2025 le groupe réussi à utiliser 100 % de coton durable, de polyester recyclé et de fibres cellulosiques d’origine contrôlée et à diminuer ses émissions de CO2 de Scope 1 et 2 de 10 %, le coût de sa dette se verra réduit.

En 2022, Mango a revu les objectifs fixés début 2020 dans le cadre de son plan stratégique de durabilité et a décidé de les avancer. Plus précisément, Mango prévoit d'utiliser 100 % de polyester recyclé d'ici à 2025, doublant ainsi l’objectif initialement prévu pour cette même année. De même, l’entreprise envisage que d’ici à 2025, 100 % des fibres de cellulose utilisées soient d’origine contrôlée et traçable, ce qui signifie que cet engagement sera atteint avec cinq ans d’avance. En outre, la société maintient son objectif d’utiliser uniquement du coton provenant de sources durables d’ici à 2025.

En 2021, Mango a déjà atteint un taux d’utilisation de coton plus durable de 91 % et de 59 % pour les fibres cellulosiques d’origine contrôlée. En outre, la proportion de polyester recyclé utilisé a atteint 54 %, permettant de parvenir à l’objectif initial quatre ans plus tôt que prévu.

Mango rend visible son engagement en faveur de la mode durable grâce à la collection Committed, qui réunit tous les articles Mango à moindre impact environnemental. Sur l'ensemble de l'année 2021, les vêtements dotés de caractéristiques Committed représentaient déjà 80 % de la production totale, contre seulement 45 % en 2020. Mango vise à ce que 100 % de ses vêtements soient dotés de la dénomination Committed d'ici 2022.

 

 

 

 

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Pilar Riaño et Miki Herráiz 
+34 616 816 600 / +34 610 449 839
pilar.riano@mango.com / miguel.angel@mango.com

Jordi Sacristán et Natalia Estepa (Roman) 
+34 666 479 956 / +34 646 639 918 
j.sacristan@romanrm.com n.estepa@romanrm.com

 

 

 

Mango, l’un des principaux groupes de mode européens, est une entreprise mondiale dont le design et la créativité sont au cœur de son modèle et dont la stratégie repose sur une innovation constante, la recherche de la durabilité et un écosystème complet de canaux et de partenaires. La firme, fondée à Barcelone en 1984 et présente dans plus de 110 pays, a terminé l’année 2021 avec un chiffre d’affaires de 2,234 milliards d’euros, dans lequel le canal en ligne pèse 42 %. Plus d’informations sur www.mango.com

Toutes les photos publiées sur press.mango.com peuvent être utilisées uniquement à des fins éditoriales et non commerciales. Pour tout autre usage, y compris des couvertures, il vous sera nécessaire d’obtenir une autorisation écrite du service RP de Mango à press@mango.com.